Djokovic, vainqueur d'un choc de Titans

Publié le par Florian I.

Djokovic

Ce dimanche 29 janvier 2011 restera à tout jamais gravé dans la mémoire de Novak Djokovic. Le Serbe est parvenu à remporter son troisième Open d'Australie en sortant vainqueur d'un match d'antologie contre Rafaël Nadal. En effet, au terme d'un match de 5 heures et 53 minutes, le numéro 1 mondial assume son statut de meilleur joueur du monde et s'impose, face à son dauphin au classement ATP, sur le score de 5/7 - 6/4 - 6/2 - 6/7 - 7/5.

Pourtant, Nadal rentre mieux dans cette finale que le Serbe en réalisant très tôt un premier break. Toutefois, comme tout au long du match, Novak Djokovic et Rafaël Nadal se sont rendus coups pour coups. Les deux hommes se sont livrer une lutte acharnée mais c'est bien l'Espagnol qui enlève la première manche sur le score 7 jeux à 5 en 1 heure et 20 minutes de jeu. Mais, le "Djoker" a de la ressource et va remporter les deuxième et troisième sets 6 jeux à 4 puis 6 jeux à 2 respectivement en 1h06 puis en 45 minutes de jeu. Fidèle à sa réputation de battant, Nadal ne baisse pas les bras pour autant et pousse Novak Djokovic jusqu'au tie break de la quatrième manche qu'il remporte finalement 7 points à 5. Dans le dernier set, l'Espagnol est tout prêt de la victoire lorsqu'il fait le break pour mener 4 jeux à 2 avant de servir pour mener 5 jeux à 2. C'était sans compter sur la capacité de réaction du numéro 1 mondial qui reprend directement le service de son adversaire avant de crucifier le Majorquin d'une merveille de coup droit gagnant.

Avec 57 coups gagnants sur l'ensemble de la rencontre, Djokovic devance Nadal auteur de 44 coups de raquettes ayant laissé le Serbe hors de portée de la balle. Novak Djokovic a démontré qu'il était capable de tenir tête physiquement à Rafaël Nadal qui a retrouvé de sa superbe en ce début de saison. Ce n'était pourtant pas chose aisée quand on sait que le Serbe sortait d'une demi-finale disputée face à Andy Murray, également en cinq manches. C'est le troisième Grand Chelem que Djokovic remporte d'affilée après Wimbledon et l'US Open 2011. S'il gagne Roland-Garros, il pourrait réaliser le Petit Chelem et pourquoi pas voir plus loin par la suite et viser le Grand Chelem (gagner l'Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon et l'US Open la même année).

Publié dans Tennis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article